Les différents troubles du sommeil

Même si vous avez l’habitude d’adopter les bonnes habitudes pour dormir, vous pouvez être sujet à des troubles du sommeil. Il existe trois grandes catégories de troubles de sommeil, regroupant une pluralité de troubles avec des conséquences plus ou moins graves sur les nuits, mais surtout sur les journées et la santé des personnes atteintes. En poursuivant cette lecture, vous agrandirez votre connaissance des différents troubles du sommeil.

Classification des troubles du sommeil

Il existe trois catégories de trouble du sommeil. Vous pouvez distinguer entre les dyssomnies, les parasomnies et les autres troubles du sommeil qui ont des origines neurologiques ou psychiatriques. Ces derniers sont liés à d’autres maladies et alors, elles n’appartiennent pas aux deux catégories principales des troubles du sommeil.

Les dyssomnies sont les troubles du sommeil qui comprennent les différentes formes d’insomnie. Il s’agit des incapacités de passer une bonne nuit, selon diverses causes. Les parasomnies comprennent quant à eux les différents troubles associés aux réveils nocturnes, mais qui ne perturbent pas la qualité du sommeil, mais peut-être sa durée et son bon déroulement.

Manifestations des troubles du sommeil

Les troubles du sommeil associés à d’autres pathologies se manifestent soit par un excès d’endormissement, ou des difficultés d’endormissement. Dans ces cas, il n’y a pas de règles générales préétablies. Il s’agit de troubles spécialement liés à des périodes particulières et dont la détection est liée à des pathologies sous-jacentes.

Les dyssomnies se manifestent selon le type dont il est question. L’insomnie d’altitude se manifeste par des difficultés d’endormissement en altitude. La narcolepsie se caractérise par des endormissements non contrôlés pendant la journée. L’insomnie d’origine extrinsèque se manifeste par des réveils nocturnes fréquents ou des difficultés d’endormissement.

Les parasomnies se manifestent par des activités incontrôlées durant la nuit. Selon le cas, il peut s’agir :

  • Des activités automatiques, pour les cas de somnambulisme
  • De sudations importantes avec une accélération de la fréquence cardiaque et des cris, pour les cas de terreur nocturne
  • Des grincements de dents durant le sommeil, pour les cas de bruxisme nocturne

En dehors de ces manifestations, vous pouvez aussi assister à des cas ordinaires, disparaissant avec l’âge. Par ailleurs, tous les troubles ne sont pas pathologiques. C’est le cas des cauchemars, qui sont aussi considérés comme des parasomnies.

Causes des troubles du sommeil

Les origines des troubles du sommeil liés aux pathologies sont évidemment les diverses pathologies. En réglant les pathologies sources, le problème disparait par lui-même. Les dyssomnies, quant à eux,sont causées par des changements d’habitudes ou d’attitudes saines. Il peut s’agir d’un changement de lieu de repos ou des prises de médicaments ou de substances excitantes.

Il suffit alors de s’habituer au changement ou d’adopter de meilleures habitudes de nuit, pour régler le problème. Quelques fois, choisir un bon lit pas cher peut suffire à améliorer la qualité du sommeil et réduire le trouble. Ce n’est pas si simple quand le problème est d’origine génétique, dans le cas de la narcolepsie par exemple.

Les causes des parasomnies ne sont pas toujours connues. Cependant, certains experts considèrent que le stress et les troubles émotionnels en sont les principaux facteurs. Il peut alors s’agir de problèmes neurologiques, pas toujours pathologiques. C’est pour cela que pour régler ces troubles, il faut parfois rechercher les causes du stress.