Quelle position pour dormir ?

Le sommeil est nécessaire pour votre santé. Pour améliorer votre sommeil, trouver la meilleure position pour dormir fait parmi les facteurs déterminants. Il existe différentes astuces pour trouver sa meilleure position pour dormir.

Les positions du sommeil ne sont pas toujours efficaces selon le profil du dormeur ou sa situation.

Quelle position pour bien dormir ?

  • Dormir sur le ventre

Dormir sur le ventre : pas une si bonne idée

avril 23rd, 2020|1 Commentaire

Préférez-vous vous coucher sur le dos, sur un côté ou sur le ventre ? Chacun a ses habitudes et sa méthode pour bien dormir. Cependant, si vous dormez sur le ventre, êtes-vous sûr que c’est sans [...]

Choisir une position pour dormir en fonction d’une douleur :

Dormir est parfois difficile, il convient donc de trouver la bonne position pour faire disparaître les douleurs :

  1. Du dos
  2. Au cou
  3. Avec une cruralgie
  4. Quand on est enceinte
  5. Avec le nez ou les sinus bouchés
  6. Troubles digestifs et brûlures d’estomac
  7. Avant ou durant les règles

1 – La meilleure position pour dormir quand on a mal au dos ?

Pour réduire les douleurs, notamment au dos, la position du sommeil demeure indispensable, voire fondamentale.

Par ailleurs, une douleur au dos peut arriver à tout le monde. Il peut s’agir généralement d’une grosse fatigue ou d’une mauvaise posture au travail. Un mal de dos fait tout de même partie des facteurs majeurs de l’insomnie et des réveils fréquents. On peut sentir de l’inconfort au lit et les agitations seront alors fréquentes.

Un mal de dos peut partir lorsqu’on dort bien, mais il peut aussi empirer voire apparaître, si on décide de dormir n’importe comment.

Quand on a mal au dos, il est parfois difficile de trouver sa position. On en trouve une, et puis très vite la douleur revient au galop. Il est alors important de connaître la ou les meilleures positions pour dormir avec une douleur dorsale.

Rappelons tout de même le véritable sens d’un mal de dos. Il s’agit des douleurs ressenties sur une partie ou sur l’ensemble de la colonne vertébrale. Les douleurs les plus fréquentes sont les lombalgies, notamment au niveau du bas du dos. La lombalgie peut affecter sa qualité de vie et ses conditions de travail. Elle est à l’origine d’un arrêt de travail et d’accidents professionnels.

Pour moins souffrir la nuit avec son dos, il faut choisir la meilleure position pour bien dormir.

Les positions idéales dans la situation de mal de dos sont :

  • la position du côté
  • la position sur le dos

Dormir sur le côté est la meilleure position si on souffre de douleurs au dos. Cette position ne sollicite pas trop la colonne vertébrale. Pour bien l’optimiser et s’assurer d’un énorme confort, on met un coussin entre les deux jambes, soit, au niveau des genoux. Cela afin d’éviter une rotation de la colonne.

La deuxième option est la position sur le dos. Elle est quand même déconseillée au dormeur souffrant d’une douleur atroce. Pourtant, une position à plat permet de soulager le dos. Il est conseillé d’ajouter deux coussins dont l’un sous la tête et l’autre, sous les genoux. La colonne gardera ainsi ses courbures. Cette posture évite aussi les tensions.

Si vous avez mal au dos, pensez également à un meilleur matelas.

Logo marque matela Emma
  • Meilleures ventes en France
  • Elu produit de l'année
  • 100 nuits d'essai gratuit
  • Très bon rapport qualité / prix
Semaine du Reconditionné : jusqu'à -60%

10 /10

Voir l'offre

2 – Douleur au cou : le choix judicieux de sa position

Le cou est solide, mais fragile à la fois. On peut s’y faire mal très rapidement, et il affectera alors tous vos mouvements et réduira considérablement votre agilité générale.  La meilleure position en cas de douleur au cou, est de rester droit, et d’essayer de ne pas trop le faire fléchir. Un coussin plat sera idéal, en étant sur le dos. Évitez ensuite les mouvements pour une rémission plus rapide.

Vous pouvez rouler une serviette de salle de bain, drap ou plaid en boudin et le placer sous votre nuque pour lui apporter un soutien et vous soulager si besoin.

Les douleurs au cou sont généralement issues de votre journée ; faites alors attention :

  • À votre posture, surtout si vous êtes assis
  • Au courant d’air (climatisation) qui va vite vous faire un torticolis.
  • Éviter les mouvement brusques.

3 – Position pour réduire la douleur d’une cruralgie

Il s’agit d’une autre douleur qui empêche l’arrivée du sommeil. La cruralgie est la compression du nerf fémoral. La douleur que l’on peut ressentir sur cette partie du corps ressemble à une douleur sciatique. Lorsque le nerf fémoral est comprimé, il nous empêche souvent de trouver le sommeil. La cruralgie dicte la contraction des muscles et contrôle également la sensibilité de la jambe, plus précisément de sa face antérieure. Ce nerf aboutit ensuite dans le pied. La douleur d’une cruralgie provient généralement d’une inflammation de ce nerf dans la région lombaire. Même s’il existe des traitements pour la soulager, ils ne donnent pas forcément des résultats immédiats.

En attendant, il est important de bien dormir. Le sommeil contribue aussi à la lutte contre la douleur. Il participe en effet dans le processus de guérison. Concernant la meilleure position pour soulager et réduire la douleur d’une cruralgie, il y en a plusieurs :

  • la position sur le côté
  • la position sur le dos

Cependant, la position sur le ventre avec les jambes droites ne feront qu’accentuer la douleur. Les jambes doivent être en position courbée pendant le sommeil. Tel est aussi le cas de la posture sur le dos avec des jambes trop tendues. Cette position amplifiera davantage la douleur. Elle entraînera également des tensions sur le nerf crural.

La position sur le côté est donc la position idéale pour soulager la douleur d’une cruralgie. On l’appelle également la « position du coureur » car elle libère la pression sur le nerf sensible. Pour augmenter le confort, il est possible d’ajouter un coussin entre les deux jambes.

4 – La meilleure position pour dormir quand on est enceinte

La grossesse implique un grand changement que ce soit hormonal, physique et comportemental chez une femme. Il s’agit d’une longue période d’inconfort pour les femmes désireuses d’avoir un enfant. Pour mieux se préparer aux douleurs lombaires et à la fatigue, elles doivent apprendre à bien dormir au lit. Il existe plusieurs positions pour dormir quand on est enceinte. Toutes les positions ne s’appliquent pas aux futures mamans. Il faut connaître les positions à éviter et celles qu’elles doivent privilégier pour avoir un sommeil réparateur et récupérateur. Les positions évolueront d’ailleurs en fonction du mois de grossesse.

Voir aussi : comment dormir quand on est enceinte ?

5 – Dans quelle position dormir quand on a le nez bouché

Avec un nez bouché, il est parfois très difficile de trouver le sommeil la nuit et surtout de s’endormir vite. Il faut aussi trouver la bonne position pour limiter les réveils fréquents. D’ailleurs, on remarque souvent, que le nez se bouche encore plus lorsqu’on s’allonge. On est alors obligé d’inspirer par la bouche, ce qui irritera rapidement la gorge.

Pour bien dormir avec le nez bouché, il faut adopter une position légèrement assise en surélevant l’oreiller. On redresse le buste afin d’alléger la pression sur le sinus.

Cette position inclinée permet également de dégager naturellement les voies respiratoires. Ainsi, le mucus ne s’accumulera pas dans vos sinus. Enfin, si on y parvient, il est aussi conseillé de dormir sur le côté en gardant toujours la position inclinée afin d’atténuer la compression sur le sinus.

Position pour dormir avec nez et sinus bouchés

6 -Troubles digestifs et brûlures d’estomac : comment dormir ?

Que ce soit pour les troubles digestifs ou les brûlures d’estomac, la règle générale est de dormir sur le côté gauche. Cela permettra à votre corps augmenter la vitesse de digestion.

Si elles sont régulières, les brûlures d’estomac ne sont pas à prendre à la légère. Pensez en premier lieu à consulter un médecin.

En cas de remontée acide ou brûlure d’estomac trop intense, vous pouvez prendre un « Rennie » (sans ordonnance). Il fait effet très rapidement, et vous permettra de mieux vous reposer et reprendre des forces.

7 – Quelle position pour dormir avant ou durant les règles ?

Il arrive parfois, que peu de temps avant d’avoir les règles, des douleurs intenses apparaissent. C’est ce qu’on appelle le syndrome prémenstruel.  Il disparaît généralement peu après l’arrivée des règles, mais il peut aussi perdurer. Pour faciliter le sommeil et réduire la douleur, vous pouvez opter pour une position sur le dos avec un coussin sous les genoux, pour faire fléchir légèrement vos jambes.

Position pour dormir avec douleurs premenstruelles et règles

Les différentes positions pour dormir

Les positions du sommeil définissent souvent l’état du dormeur. Ce dernier choisit la position la plus aisée possible pour bien dormir. Pourtant, certaines positions peuvent affecter directement notre santé et sont à l’origine des agitations et des réveils fréquents. Les différentes positions pour dormir sont :

  1. La cuillère
  2. Sur le ventre
  3. Sur le dos
  4. De côté
  5. En position de fœtus

1 – Position de la cuillère pour dormir

La position de la cuillère pour dormir est très courante chez un couple. Cette posture signifie d’ailleurs : « dormir blottis l’un contre l’autre ». Cette position est semblable à une petite et grande cuillère dont l’une est enveloppée par l’autre. Pour un couple, cette pratique renforce les liens et offre aussi des bienfaits tant physiques que mentaux. Dormir en cuillère a d’autres significations comme la confiance mutuelle entre deux personnes. Cette position représente une alternative à la position sur le dos, surtout si vous souffrez de l’apnée du sommeil pour :

  • diminuer le risque de ronflement ;
  • libérer la veine cave ;
  • stimuler la circulation placentaire ;
  • soulager la tension de dos.

2 – Dormir sur le ventre

Dormir sur le ventre est une position la moins pratiquée. Celle-ci est vivement déconseillée aux personnes souffrant de l’apnée du sommeil et aux femmes enceintes. La position du ventre signifie « s’allonger sur le ventre ».  La posture entraîne :

  • des tensions au niveau des muscles des cervicales ;
  • un creusement du dos ;
  • un torticolis au réveil ;
  • un mal de dos ;
  • une gêne de la respiration ;
  • une compression de la cage thoracique.

Dormir sur le ventre engendre en effet des capacités respiratoires limitées durant le sommeil.  En revanche, on applique cette position quand on est enrhumé, mais en position inclinée et non à plat. Il faut surélever l’oreiller pour bien dégager les voies respiratoires.

Si vous dormez sur le ventre

Si vous ne trouvez le sommeil que sur le ventre, vous ne faites aucun bien à votre corps. Dans cette position, vous creusez votre dos et vous demandez à votre colonne vertébrale un excès d’efforts inutiles durant une nuit. Dormir sur le ventre entraine alors des douleurs dans tout le corps, des maux de tête, des engourdissements et, dans les cas les plus graves, une arthrose.

Si vous n’arrivez pas à dormir autrement que sur le ventre, vous devez essayer de positionner un oreiller plat sous votre ventre afin de réajuster le creux de votre dos. Vous devrez progressivement essayer de changer de position, pour des nuits plus paisibles.

3 – Dormir sur le dos

La position « allongé sur le dos » est très répandue. Il s’agit de la meilleure position pour avoir un sommeil réparateur. Cette position a pour avantage :

  • de limiter les tensions musculaires ;
  • de préserver l’alignement de la colonne vertébrale ;
  • de diminuer le creux au bas du dos ;
  • de réduire les remontées acides ;
  • de combattre efficacement les troubles digestifs.

Par ailleurs, si un dormeur souffre des douleurs lombaires, cette position est un choix judicieux. Il lui suffit de placer un coussin sous les genoux. Cependant, on la déconseille aux personnes qui souffrent des problèmes de ronflement et donc, de l’apnée.

Si vous dormez sur le dos

Si vous dormez sur le dos, vous faites bien. Il s’agit de l’une des meilleures positions pour bien dormir. Non seulement cette position est intéressante pour la tête et le cou, mais en plus, elle permet un bon maintien du dos et de la colonne vertébrale. Cette position vous permettra aussi d’éviter les reflux gastriques.

Si vous voulez améliorer votre qualité de sommeil, il vous suffit d’opter pour un matelas pas trop mou et un oreiller de hauteur moyenne.

À savoir : dormir sur le dos pourra possiblement réduire vos rides.

4 – Dormir sur les côtés

Dormir sur les côtés offre certains bienfaits, mais pas seulement. Ce n’est pas vraiment la position parfaite pour bien dormir. Cependant, elle est la plus appréciée des femmes enceintes, des ronfleurs et des personnes souffrant des problèmes digestifs. Dormir sur les côtés offre des effets bénéfiques sur la santé :

  • diminuer les ronflements ;
  • éviter la compression du ventre ;
  • améliorer la digestion ;
  • favoriser la fluidité sanguine ;
  • limiter les reflux gastriques.

Mais, avec cette position, il faut changer de côté régulièrement pour éviter :

  • d’engourdir le bras ;
  • d’écraser les nerfs ;
  • d’écraser les muscles.

Si vous dormez en position de côté :

Dormir sur le côté est une position intéressante pour ceux qui n’ont pas qu’un côté préféré. Pour avoir une bonne qualité de sommeil, il vous faudra essayer de combler l’espace entre vos épaules et votre cou pour éviter de déformer votre colonne vertébrale.

Même si dormir sur le côté gauche favorise la circulation du sang, maintenir cette position longtemps peut entrainer un affaissement de vos seins, si vous êtes une femme et des douleurs à votre hanche. L’idéal reste d’alterner les côtés, ou d’opter pour le sommeil sur le dos, bien moins dangereux.

Dormir trop longtemps sur le côté n’est donc pas conseillé !

En effet, changer de côté volontairement durant la nuit fera une coupure certaine dans votre cycle du sommeil.

 5 – Dormir en position de fœtus

Dormir en fœtus est une position naturelle qui rassure et qui aide à la détente. Comme son nom l’indique, c’est la position d’un fœtus quand il est encore dans le ventre de sa mère.  Elle est relaxante et réconfortante :

  • le dormeur est allongé sur le côté ;
  • les genoux et les membres se replient et sont ramenés vers la poitrine.

Avec cette position fœtale, les muscles vont se relâcher pour favoriser rapidement l’endormissement. Elle limite ainsi le reflux gastroœsophagien et l’ulcère de l’estomac. Par ailleurs, cette pratique est à déconseiller, car elle entraîne des troubles respiratoires pendant le sommeil. Par contre, si cette position vous convient, il faut adopter le bon geste afin de soulager le bassin et améliorer la qualité du sommeil :

  • Plier une jambe et tendre l’autre :
  • Placer un coussin entre les deux genoux.

La meilleure position pour dormir :

Il y a une position qui apparemment est vraiment commune à beaucoup de monde. On en parle partout, même sur les réseaux sociaux. Il s’agit de la position en forme de 4 inversé. C’est-à-dire, sur le ventre avec une jambe qui reste droite et l’autre avec le genou à 90 degrés.  Certaines personnes viennent encore glisser des coussins par-ci par-là pour bien se caler.

Bien que cette position soit élue meilleure position pour dormir, elle vous placera sur le ventre, ce qui n’est pas forcément très bon pour votre colonne vertébrale.

Cette position très populaire permettrait aux personnes de s’endormir plus rapidement, et surtout de dormir comme un bébé.

Voici ci-dessus une illustration de cette position que beaucoup de personnes apprécient sur les réseaux sociaux.

Meilleure position pour dormir via les réseaux sociaux

Certains utiliserons une couette pour se caler, et d’autres, utiliseront un coussin.

Conclusion :

L’important pour trouver votre bonne position sera d’écouter votre corps. Si vous vous réveillez souvent, ou si vous avez des douleurs le matin, c’est que la posture de votre nuit n’était pas la bonne. Essayez-en une autre.

Vous pouvez demander conseil à un médecin, kinésithérapeute ou ostéopathe.